Résultats : Le bénéfice du groupe Generali en hausse au 3e trimestre

L’assureur italien Generali a annoncé jeudi qu’il avait enregistré une hausse de son bénéfice net au troisième trimestre grâce à une bonne performance de l’assurance-vie et qu’il tablait toujours sur une croissance de son bénéfice sur l’ensemble de l’année.

Le bénéfice net a progressé de 12,7% à 439,8 millions d’euros sur la période, a indiqué l’assureur dans un communiqué. Un chiffre légèrement supérieur aux attentes des analystes qui misaient sur 437 millions d’euros, selon un consensus établi par l’agence Dow Jones Newswires.

Le résultat opérationnel a augmenté de son côté de 5,1% à 976,1 millions d’euros. Les primes sont en revanche restées stables (-0,1%) à 15,7 milliards d’euros.

Sur les neuf premiers mois de l’année, le bénéfice net a bondi de 46,8% à 1,312 milliard d’euros tandis que les primes ont progressé de 5,8% à 53,8 milliards.
En terme de perspectives, l’assureur prévoit toujours en 2010, sauf évènements “exceptionnels”, une “croissance des marges opérationnelles du groupe et du bénéfice net par rapport aux niveaux de 2009”.

La prévision d’un résultat opérationnel compris entre 3,6 et 4,2 milliards d’euros est par ailleurs toujours d’actualité. Le groupe a bénéficié au troisième trimestre d’une bonne performance de l’assurance vie dont le résultat opérationnel a progressé de 28,6% à 733,8 millions d’euros grâce à une hausse des volumes et à une meilleure performance financière.

Generali a enregistré de bons résultats dans ce segment en Italie (+15,4% pour les primes sur neuf mois) et en Allemagne (+12,3%) et a connu un bond dans les pays émergents (+56,2% en Chine, +45,7% en Amérique latine).

Il a en revanche accusé un repli en France (-12,9%), pays dans lequel il a décidé de miser sur les produits les plus rentables. Le résultat opérationnel de l’assurance dommages a en revanche reculé de 23,6% à 275,6 millions d’euros sous l’effet de catastrophes naturelles.

Ces catastrophes ont pesé sur le ratio combiné du groupe (rapport de la somme des frais de gestion et du coût des sinistres sur le total des primes encaissées) qui s’élevait à 98,8% fin septembre contre 97,9% un an plus tôt.

Milan (Italie), 11 nov 2010 (AFP)