Résultats : L’assurance française voit son chiffre d’affaires reculer de 6% au premier semestre

Le chiffre d’affaires de l’assurance en France est en retrait de 6% par rapport à 2010. L’assurance-vie seule explique cette baisse. Les autres branches sont à la hausse.

L’assurance-vie plombe toujours les comptes des assureurs français. Selon les chiffres de l’Association française de l’assurance (AFA), le secteur est en recul de 6% par rapport à 2010 pour le premier semestre 2011.

L’assurance-vie, à elle seule, enregistre un recul de 11% de son « chiffre d’affaires » avec une collecte en forte baisse, mais qui reste toutefois positive en collecte nette malgré une chute vertigineuse (-46%). Ainsi, les provisions mathématiques progressent tout de même de +7% sur les six premiers mois de l’année. Toutefois, l’AFA s’attend à « une amélioration de cette tendance » pour les six prochains mois, et ce malgré la hausse du livret A.

Le reste du tableau est relativement plus optimiste. Les assurances maladie et prévoyance ont augmenté de 1%, notamment grâce à la branche incapacité – invalidité – dépendance (+3%) contre une baisse de 1% sur les frais de soins.

En assurance de biens et responsabilité, la hausse est plus importante et atteint 4% sur le premier semestre. L’impulsion est nettement portée par l’automobile (+4%) et l’habitation (+6,5%) et résulte de l’effet de hausses des tarifs qui se tiennent dans ces proportions. A noter que les « flottes entreprises » détaillées dans le document de l’AFA marquent une évolution positive (+1,5%) après une baisse (-3,5%) en 2010.