Résultats: Allianz Global Assistance signe une bonne performance en France

Avec 12% de croissance du chiffre d’affaires en France, Allianz Global Assistance parvient à obtenir des résultats solides comme sur les autres marchés matures. 

Allianz Global Assistance (dont la marque reste Mondial Assistance en France), a délivré de bons résultats au regard des difficultés économiques dans les grands pays matures, affectant le secteur automobile, le tourisme et les dépenses de santé.

Ses ventes dans ses différents métiers sont toutes en bonne progression (+5% en automobile, +8, 8,% en voyage, +18% en santé et habitat) et dans toutes les régions (Europe, Amériques, Asie) malgré le poids de la crise dans certains pays.

Ratio combiné à 96%

Globalement, Allianz Global Assistance (AGA) a pu maintenir une croissance de son chiffre d’affaires de 9% au niveau monde, à 2,238Mds d’euros. Il a bénéficié d’un effet de taux de change du dollar favorable lui octroyant 2,8 points de croissance supplémentaire. Son résultat opérationnel grimpe de 20% à 113M d’euros et son résultat net de 4,6% à 65,2M d’euros.

Le groupe profite d’une bonne gestion du coût des sinistres. Son ratio combiné est maîtrisé à 96% et même en légère amélioration, grâce notamment à la mise en place d’une plateforme centrale de traitement des données, à l’utilisation renforcée d’internet, des SMS pour gérer l’assistance ou du “self-service” par smartphones. “Tous nos métiers ont des ratios entre 95-97%, il n’y a pas de branches spécialement déficitaires”, a ajouté  Rémi Grenier, Président d’AGA, au cours d’une conférence de presse,

Une très bonne année en France

Le spécialiste de l’assistance réalise notamment une très bonne année en France : +12, 3% de croissance du chiffre d’affaires au titre de l’année 2012 contre 4% en 2011. La France demeure son premier marché.

En automobile, le groupe a su étendre et renouveler ses garanties auprès des constructeurs (Toyota, Mitsubishi, Mazda, PSA, Aston Marteen), et proposer de nouveaux services aux clients pour les fidéliser, dans un contexte d’effondrement du marché automobile (-14%).

En voyage, les pays du Nord (Allemagne, Pays-Bas) et la France ont bien résisté. En France, le groupe a pallié la baisse des voyages par des offres plus nombreuses via ses partenaires bancaires. En Europe du Sud, en revanche, le tourisme des résidents a beaucoup souffert.

Le groupe va également poursuivre son renforcement en Asie et Amérique du Sud. Sa part de chiffre d’affaires réalisée en Europe (60%) devrait progressivement se rééquilibrer à 50% d’ici à 2015.

Le Brésil, devenu son troisième marché, lui offre de belles perspectives en automobile. La Chine, encore 11ème de son classement devrait rapidement devenir essentiel avec l’explosion des immatriculations. « Dans les pays émergents, on assiste à la montée en puissance de la classe moyenne qui découvre les prestations d’assistance. Nous sommes en amont de la vague pour répondre à leurs besoins », a précisé Rémi Grenier.

D’autres acquisitions en vues

Ses bons résultats laissent à AGA et son actionnaire Allianz les coudées franches pour envisager des opérations de rachats cette année. «Nous sommes actuellement à l’étude sur 1 ou 2 opportunités d’achat intéressantes de l’ordre de 20 à 30M d’euros. Le nombre de cible dans ce secteur est assez réduit finalement », précise  Rémi Grenier.

AGA a fait l’année dernière l’acquisition de NextCare (service de gestion de sinistres de santé pour compte tiers au Moyen-Orient) et de CTI (assurance voyage en Nouvelle-Zélande). AGA continue également de finaliser l’intégration de Gan Eurocourtage, cédé l’année dernière par Groupama.