Résultats : Aegon multiplie son bénéfice net par plus de 4 au troisième trimestre

Le groupe d’assurance néerlandais Aegon a publié jeudi pour le troisième trimestre un bénéfice net multiplié par plus de quatre en glissement annuel, un résultat largement supérieur aux attentes du marché.

Le bénéfice net s’est établi à 657 millions d’euros pour la période alors que les analystes interrogés par l’agence d’information économique Dow Jones Newswires avaient tablé sur un bénéfice net de 247 millions d’euros. Aegon explique ce résultat notamment par une réduction des pertes liées aux dépréciations d’actifs. Au troisième trimestre 2009, le groupe d’assurance avait enregistré un bénéfice de 145 millions d’euros.

Les ventes de nouvelles assurances-vie ont atteint 527 millions au troisième trimestre 2010, tirées notamment par des ventes en hausse aux Etats-Unis et au Royaume-Uni, selon le groupe.

Le groupe néerlandais avait obtenu en octobre 2008 lors de la crise financière une injection de capital par l’Etat néerlandais de 3 milliards d’euros, dont 1,5 milliard ont déjà été remboursés. “Nous réaffirmons notre objectif d’achever le remboursement intégral de l’Etat néerlandais d’ici à la fin juin 2011, si les conditions de marché le permettent”, a déclaré Alex Wynaendts, le président du groupe, cité dans un communiqué.

Aegon prévoit, pour atteindre son objectif, de réduire de 25% les coûts liés à ses activités au Royaume-Uni d’ici à fin 2011, notamment sur le marché des pensions, a précisé le groupe.

La Commission européenne, gardienne de la concurrence en Europe, avait donné son feu vert provisoire en novembre 2008 à une injection de capital, mais demandé un plan de restructuration du groupe néerlandais. L’accord définitif avait été donné en août, le plan de restructuration ayant été approuvé par la Commission européenne.

L’assureur a affirmé “être en train d’explorer les options stratégiques” pour le futur de sa filiale Transamerica Reinsurance, spécialisée dans les assurances-vie, y compris la recherche d’un “acheteur approprié”, sans pour autant être en mesure de fournir de plus amples détails à ce sujet.

Le groupe emploie quelque 28.000 personnes et compte plus de 40 millions de clients dans le monde, principalement aux Pays-Bas, aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne.

La Haye, 10 novembre 2010 (AFP)