Résultats 2014 T1 : Bénéfice net en hausse de 22% pour Scor

Le réassureur français Scor a dégagé un bénéfice net en hausse de 22% au premier trimestre, à 135M d’euros, et estimé être en ligne avec les objectifs de son plan stratégique, selon un communiqué publié mardi.

Scor fait mieux qu’attendu par les analystes interrogés par Bloomberg, qui tablaient en moyenne sur 123M d’euros. La croissance a notamment été tirée ce trimestre par la réassurance-vie qui a bénéficié de nouveaux contrats mais aussi de la contribution de Generali US au chiffre d’affaires, à hauteur de 204M d’euros.

Les primes brutes (équivalent du chiffre d’affaires) émises en vie ont ainsi bondi de 23% entre janvier et mars, à 1,46Md d’euros. La branche dommages et responsabilité a bénéficié pour sa part de “bons renouvellements”, et les primes brutes ont légèrement progressé de 0,4%, à 1,20Md d’euros.

Le ratio combiné net (indemnisation des sinistres, frais et commissions rapportés aux primes perçues) s’est amélioré, à 88,9% contre 90,4% lors de la même période de 2013, conformément aux objectifs du plan stratégique.

“Scor est en ordre de marche pour atteindre les objectifs de profitabilité et de solvabilité définis dans le plan +Optimal Dynamics+”, a estimé le PDG du groupe, Denis Kessler, cité dans le communiqué. M. Kessler relève notamment la progression notable de l’activité dans plusieurs branches, avec une croissance forte en vie et de bons renouvellements non-vie aux mois de janvier et avril, ainsi que le renforcement des plates-formes aux États-Unis et sur le marché londonien.