Résultats 2011 : bénéfices en baisse de 12% pour Aegon au premier trimestre

L’assureur néerlandais Aegon a publié jeudi pour le premier trimestre 2011 un bénéfice net en baisse de 12% par rapport à la même période un an plus tôt, en raison notamment de provisions liées à la hausse de l’espérance de vie aux Pays-Bas.

« Si l’espérance de vie augmente, cela veut dire que nous devons payer des pensions plus longtemps dans le cadre de nos activités d’épargne-pension », a indiqué à l’AFP Dick Schiethart, un porte-parole d’Aegon. L’espérance de vie aux Pays-Bas était de 78,8 ans pour les hommes et de 82,7 ans pour les femmes en 2010, selon l’Office central des statistiques néerlandais. En 2020, l’espérance de vie devrait être de 80,64 ans pour les hommes et 84,05 ans pour les femmes, selon la même source.

« Nous adoptons une approche prudente en augmentant maintenant nos provisions », a déclaré le directeur exécutif d’Aegon, Alex Wynaendts, cité dans un communiqué. Au premier trimestre, Aegon a provisionné à cet effet 24 millions d’euros et s’attend dorénavant à devoir provisionner environ 20 millions d’euros par trimestre pour pallier la hausse de l’espérance de vie aux Pays-Bas.

Le bénéfice net s’est établi à 327 millions d’euros sur la période, un résultat inférieur aux prévisions des analystes interrogés par l’agence Dow Jones Newswires, qui avaient tablé en moyenne sur un bénéfice net de 335 millions d’euros.

Le groupe néerlandais avait obtenu en octobre 2008 lors de la crise financière une injection de capital par l’Etat néerlandais de 3 milliards d’euros. La vente de Transamerica Re, la division américaine de son activité de mortalité, annoncée en avril pour 630 millions d’euros, « soutient notre objectif » de rembourser l’Etat néerlandais « d’ici à fin juin », a assuré Alex Wynaendts.

Le groupe néerlandais doit encore verser 1,75 milliard d’euros à l’Etat dans le cadre du remboursement. Le chiffre d’affaires d’Aegon s’est établi à 1,41 milliard d’euros au premier trimestre, en baisse de 2% en glissement annuel, tandis que les ventes de nouvelles en assurance-vie ont atteint 501 millions d’euros, contre 503 millions d’euros un an plus tôt.

L’assureur néerlandais a également précisé que sa valeur intrinsèque avait augmenté de 6% en 2010 par rapport à 2009 en atteignant 18,9 milliards d’euros.

LA HAYE, 12 mai 2011 (AFP)