Résultats 2010 : La garantie TNG représente 8,9% des cotisations dommages aux biens

La garantie tempête, neige et grêle (TNG) représente 8,9% du total des cotisations des assurances de dommages aux biens pour 2010, selon les chiffres de la FFSA et du Gema.

Le montant des cotisations pour la garantie tempête, neige et grêle, TNG pour les intimes, s’élève à 1,3Md d’euros pour 2010, selon les chiffres publiés par l’Afa. 62% (soit 810M d’euros) de ces cotisations sont versées par des particuliers, 24% (320M) par les entreprises et 14% (180M) par les agriculteurs.

Sur les 3Mds d’euros de cotisations couvrant l’ensemble des événements naturels en 2010, la TNG contribue à hauteur de 44%. Si elle varie en fonction de la catégorie de l’assuré, la cotisation est en moyenne de 32 euros par an. Autour de 24 euros pour les particuliers, elle avoisine les 220 euros pour les agriculteurs.

L’exercice 2010 a été marqué par une forte sinistralité avec un total de 1,11Md d’euros d’indemnités versées. Sur cette somme, 855M d’euros soit 77% ont été versés au titre d’une tempête, les dommages causés par la grêle et la neige représentant 255M d’euros. Côté répartition de cette charge des sinistres TGN, les particuliers totalisent 55%, les entreprises 26% et les risques agricoles 19%.

L’évènement marquant de l’année reste la tempête Xynthia qui s’est abattue sur l’ouest du pays le 28 février. La somme déboursée par les assureurs s’élève à 1,5Md, dont 735M d’euros au titre de la garantie tempête soit 66% de la charge totale des sinistres TGN pour 2010. Depuis 1984, les assureurs ont versé 27,5Mds d’euros à leurs assurés au titre de la garantie TGN, rappellent la FFSA et le Gema. Les assureurs restent donc gagnants. Certaines régions sont toutefois plus sujettes aux événements climatiques, telles que le sud-ouest.