Résultats 2010 : Bénéfice net en hausse de 20% pour Allianz

L’allemand Allianz, le premier assureur européen, a annoncé jeudi avoir dégagé en 2010 un bénéfice net de 5,05Mds d’euros, en hausse de 20,1% sur un an, et ce malgré l’impact des nombreuses catastrophes naturelles dans le monde l’an dernier.

Le bénéfice opérationnel a atteint 8,2Mds d’euros l’an dernier (+17% sur un an), soit 500M d’euros de plus que la fourchette haute de la dernière prévision du groupe, selon un communiqué. Allianz a cependant profité d’un effet comptable exceptionnel et d’effets de change positifs. Le chiffre d’affaires a atteint 106,5Mds d’euros, « un record historique » pour le groupe selon son patron Michael Diekmann, cité dans le communiqué.

Hausse de 40cts du dividende versé

Le groupe va proposer un dividende de 4,50 euros par action au titre de 2010, soit 40 centimes de plus que le dividende 2009. Au quatrième trimestre, Allianz a réalisé un bénéfice net de 1,13Md d’euros, en hausse de 11,4% sur un an qui ressort inférieur aux prévisions des analystes interrogés par Dow Jones Newswires, qui tablaient sur une hausse de 16%.

Pour le moment, Allianz n’a pas donné de prévision pour 2011. L’assureur a amélioré son bénéfice opérationnel de 5,9% à 4,3Mds d’euros dans l’assurance dommages en 2010, et ce malgré un quasi triplement de ses coûts dans l’assurance des catastrophes naturelles (1,3Md d’euros), particulièrement nombreuses l’an dernier dans le monde.

La ratio combiné s’améliore

Allianz a indiqué avoir sélectionné ses contrats avec prudence et a pu augmenter ses prix dans de nombreux segments de l’assurance dommages. Ses entrées de primes brutes ont augmenté de 3,2% à 43,9Mds d’euros. Par conséquent, le ratio combiné dans l’assurance dommages – le rapport
entre les coûts des sinistres et le total des primes encaissées – s’est amélioré à 97,2% contre 97,4% en 2009. Plus ce ratio est faible, plus la profitabilité est bonne.

Dans l’assurance vie et santé, malgré un environnement difficile marqué par de faibles taux d’intérêts, les entrées de primes brutes du groupe ont également augmenté et le bénéfice opérationnel de la division est ressorti à 2,9Mds d’euros, en hausse de 7,4%. Le groupe a notamment profité d’une nette baisse de ses dépréciations par rapport à 2009.

La gestion d’actifs dans le vert

Dans la gestion d’actifs, troisième grand pilier de l’assureur, le bénéfice opérationnel a représenté 2,1Mds d’euros, en hausse de 47% sur un an grâce à une hausse du volume des actifs gérés et de meilleurs rendements de produits financiers.

Enfin, Allianz a également bénéficié des bons résultats de ses filiales Euler Hermes (assurance crédit) et Hartford Financial.

Francfort (Allemagne), 24 fév 2011 (AFP)