Réassurance : Scor place 125M de dollars de titres super subordonnés de niveau 1

Scor annonce avoir réalisé l’émission de titres super subordonnés pour un montant de 125M de dollars. Les fonds provenant de ce placement doivent notamment permettre au réassureur français de financer les besoins généraux du groupe.

Scor vient de finaliser le placement de 125M de dollars de titres obligataires « Regulation S » super subordonnés de niveau 1 à durée indéterminée. « Ces nouveaux titres obligataires seront assimilés pour former une souche unique avec la ligne existante de titres obligataires ‘Regulation S’ super subordonnés de niveau 1 à durée indéterminée pour un montant de 625M de dollars, émis le 13 mars 2018 », indique le réassureur dans un communiqué.

Scor explique qu’il envisage d’utiliser les fonds provenant de ce placement pour financer les besoins généraux du groupe ainsi que le remboursement de la ligne de 125M de francs suisses de titres subordonnés à durée indéterminée précédemment émis le 20 octobre 2014. « Le taux d’intérêt de ce nouveau placement en USD est de 5,25%. Il sera révisé tous les 5 ans à compter de cette date, et porté au taux des bons du trésor américain à cinq ans majorés de 2,37% par année », indique ensuite le groupe.

Le prix d’émission de ces titres super subordonnés de niveau 1 est de 99,125% et les produits de ces nouveaux titres, échangés en euros, ont permis à Scor de bénéficier d’un taux de rendement effectif de 3,115%. « Les fonds provenant des nouveaux titres devraient entrer dans la constitution du capital réglementaire de niveau 1 de Scor, conformément aux règles et standards réglementaires applicables, et être considérés comme du capital par les modèles d’évaluation des agences de notation », indique le groupe, qui précise que ces nouveaux titres devraient être notés A- par Standard & Poor’s.

« Le succès du placement en USD effectué aujourd’hui, appuyé sur l’instrument de niveau 1 en cours émis l’année dernière, démontre la capacité du groupe à poursuivre une politique de gestion du capital active et innovante et d’assurer un financement à long terme aux meilleures conditions. Les nouveaux titres ont été souscrits 5 fois, ce qui témoigne de la qualité et de la solidité de la solvabilité de Scor », conclut Denis Kessler, PDG de Scor.