Réassurance : Munich Re envisage de se lancer dans le crédit aux entreprises

Le réassureur allemand Munich Re envisage de se lancer dans le crédit aux entreprises pour doper la rentabilité de ses placements financiers, laquelle souffre en particulier du faible rendement des obligations d’Etat allemandes, selon une interview parue mercredi.

« C’est un sujet de discussion pour nous », a dit le directeur financier Jörg Schneider au Financial Times Deutschland à propos d’une éventuelle activité de crédit.

Le réassureur est actuellement confronté à des rémunérations faibles sur les marchés des capitaux, en particulier en ce qui concerne ses placements en titres de dette allemande, toujours moins rentables, sur fond de plus bas niveau historique des taux de la Banque centrale européenne (BCE).

« Nous touchons en moyenne un peu moins de 3% pour l’argent que nous plaçons », a-t-il ajouté, ce qui pose problème puisque Munich Re promet par exemple un taux de 3,4% aux souscripteurs d’assurances-vie de sa filiale Ergo.

Le réassureur, qui ne veut pas pour autant se lancer dans des placements risqués, par exemple de gros achats d’actions, pourrait utiliser ses liquidités pour faire des prêts à de grandes entreprises, mieux rémunérés que des placements sur le marché obligataire.

«Le problème serait de surveiller la solvabilité de chaque entreprise à qui nous prêterions de l’argent », a toutefois souligné M. Schneider.

Berlin, 11 juillet 2012 (AFP)