Réassurance : Fitch annonce une perspective stable sur un secteur en forte concurrence

L’agence de notation Fitch ratings a annoncé le 1er septembre une forte concurrence sur le marché de la réassurance pour 2011. Les perspectives restent « stables » en raison des capacités des sociétés à faire face aux défis, même si certaines s’en tireront mieux que d’autres selon l’agence.

« Le marché de la réassurance s’est avéré être l’un des plus résistants des secteurs de l’assurance pendant la crise financière » indique l’agence dans un communiqué. Fitch confirme également que « sous réserve d’une sinsitralité en catastrophe ‘normale’ », les réassureurs devraient conserver « des revenus et des niveaux actuels de forte capitalisation » pour les 12 ou 24 prochains mois.

Toutefois, Chris Waterman annonce dans le communiqué que « Fitch estime que les 12-24 prochains mois se révèleront une période de ‘différenciation notable’ pour les entreprises ». LE communiqué précise même que « Ceux qui sont retenus seront définis par leur capacité à gérer leurs risques de souscription en quittant ou réduisant les secteurs d’activité qui ne sont plus techniquement rentable ».

Une guerre concurrentielle est en effet d’actualité au regard des exigences de réassurance que vont avoir la plupart des cédantes face à des ratio détériorés en assurances de dommages et aux impératifs de Solvabilité 2. Parallèlement, la bonne santé financière des réassureurs pourrait inciter des efforts sur les prix des primes.

Fitch, de son côté, met en avant Solvabilité 2 et la relative perte de vitesse des « moteurs traditionnels de rentabilité » comme défis pour le secteur. L’agence « estime que ces défis, bien que significatifs, sont gérables pour la plupart des réassureurs et restent dans la normale des attentes conjoncturelles. »

Les Rendez-vous de Septembre qui se profilent à l’horizon permettront de répondre à quelques unes des interrogations du secteur.