Rachat Axa APH : La banque australienne NAB garde espoir

    La Banque nationale d’Australie (NAB) a indiqué lundi garder espoir de faire aboutir son offre d’achat de 12,2Mds de dollars US sur Axa Asia Pacific Holdings (Axa APH), filiale d’Axa, après avoir apporté des réponses aux autorités australiennes de la concurrence.

    L’assureur français et la NAB se sont entendus en mars sur un rachat du gestionnaire de fonds Axa APH en vertu duquel Axa garderait ses filiales asiatiques tandis que ses activités en Australie et en Nouvelle-Zélande reviendraient à la banque australienne. Les autorités de la concurrence australiennes (ACCC) avaient cependant bloqué l’opération le mois suivant, mettant en avant un risque de position dominante de NAB en Australie sur une partie du métier de la gestion d’actifs.

    L’ACCC a annoncé lundi sa décision de reprendre l’examen de ce dossier après qu’Axa APH s’est engagé à céder sa plateforme d’investissement pour les particuliers North à son concurrent IOOF Holdings Limited. L’ACCC a précisé qu’elle pourrait prendre sa décision finale début septembre. La NAB, quatrième banque d’Australie, a indiqué que malgré cette cession d’actifs (d’Axa APH à IOOF Holdings Limited) sa stratégie de rachat des activités australiennes et néo-zélandaises d’Axa Asia Pacific, restait rationnelle.

    La cotation du titre Axa APH avait été suspendue jeudi à la Bourse de Sydney, à la demande de la société qui avait indiqué, dans un communiqué, qu’une annonce de l’autorité de l’ACCC la concernant était imminente.

    Sydney, 9 août 2010 (AFP)