Priips : Vers une mise en œuvre en 2018 ?

Selon les Echos, la mise en place de Priips pourrait être reportée d’une année. Un délai que devrait apprécier le secteur très critique à l’encontre du règlement.

Il ne restait plus que deux mois avant l’entrée en vigueur de Priips, règlement destiné à améliorer l’information des clients en matière de placements financiers. Ce devrait finalement être dans 14 mois croient savoir les Echos. Ce délai intervient alors que depuis le début de l’automne les critiques s’étaient montrées plus véhémentes.

Le 23 août dernier, fédérations professionnelles du secteur financier, dont la FFA, et association d’épargnants s’étaient fendues d’un communiqué commun pour dénoncer « un délai irréaliste de mise en oeuvre », et demander un réexamen des RTS. Certains évoquaient alors à demi-mots une réduction drastique de leurs unités de compte pour faire face à l’afflux de paperasse à produire.

Une levée de boucliers semble-t-il entendue par le Parlement européen. Au début du mois de septembre, la commission Econ rejetait les normes techniques proposées par la Commission européenne et l’Eiopa évoquant des proposition « trompeuses et imparfaites » et un manque de concertation avec les parlementaires sur la définition des RTS. Ce rejet avait été confirmé en séance plénière par le Parlement européen quelques jours plus tard.

Malgré les appels de la Commission et de l’Eiopa a mettre en œuvre les textes de niveau 1 du règlement dès le 31 décembre en attendant la révision des textes de niveau 2, c’est bien vers un report total qui semble se profiler pour l’application du règlement Priips.