Notation / S&P : Groupama passe en catégorie spéculative malgré ses efforts

Groupama a déploré, dans un communiqué interne, la décision de Standard & Poor’s d’abaisser sa notation financière.

Les efforts de Groupama n’ont pas suffi. Si Standard & Poor’s a salué les mesures prises par l’assureur vert pour renforcer sa solidité, l’agence d’évaluation financière a pourtant dégradé sa note de deux crans, de BBB- à BB.

Groupama passe ainsi en catégorie dite spéculative. Dans un communiqué, S&P a estimé que l’assureur mutualiste «  ne devrait pas ramener les fonds propres à des niveaux compatibles avec une note de catégorie investissement  (BBB-) dans l’année qui vient ».

L’agence de notation, qui a assorti sa décision d’une perspective négative, considère que la flexibilité financière de l’assureur est « marginale » et que sa capacité à lever de la dette est « limitée ». Elle ajoute néanmoins que la perspective pourrait être relevée  à stable si la direction mettait en place l’ensemble des mesures  annoncées.

La réponse de Groupama

La direction de l’assureur a diffusé un document en internet dont l’AFP a eu copie : « Groupama fait les frais du pessimisme de S&P sur la zone Euro » a-t-elle regretté.

« Groupama déplore cette décision paradoxale qui ne reflète pas le vaste train de mesures engagées depuis plusieurs mois pour consolider sa  solvabilité », a ajouté la direction.