Mise en situation : Faire un rebond commercial à la suite d’un sinistre habitation

Failed connect to public.newsharecounts.com:443; Connection refused

Comme nous le disions la semaine dernière avec l’assurance automobile, c’est à l’occasion d’un sinistre que l’assureur doit faire valoir ses atouts : qualité de service, efficacité, rapidité de traitement du sinistre, fiabilité des informations données dans le suivi du dossier, mise en jeu de toutes les prestations qui rassureront et satisferont l’assuré, depuis la prise en main du sinistre jusqu’à son indemnisation.

La survenance d’un sinistre dans l’habitation doit être envisagée comme une opportunité pour satisfaire l’assuré, bien le conseiller en matière de garantie, mais aussi en terme de prévention, et ainsi, renforcer sa fidélité.

A la suite d’un sinistre habitation, un assuré est très attentif au diagnostic de couverture et aux conseils apportés par son assureur.

LE REBOND VERS D’AUTRES GARANTIES

Un sinistre habitation peut mettre en avant des insuffisances de couverture, que l’assureur proposera de corriger :
• Montée en formule : passer d’une formule de base (dite « essentielle ») à une formule plus complète (dite « confort »),
• Ajustement des capitaux : beaucoup d’assurés ne pensent pas à augmenter le montant de leurs capitaux, alors que leur mobilier s’est accru au fil du temps,
• Indemnisation : passer d’une indemnisation avec vétusté déduite à une indemnisation valeur à neuf,
• Options et extensions : piscine, véranda, pompe à chaleur ou panneaux photovoltaïques sont autant d’exemples de biens et équipements à assurer avec des options ou extensions du contrat,
• Garanties à surveiller : RC vie privée, vol, dommages électriques … autant de garanties à bien ajuster aux spécificités du foyer.

LE REBOND VERS D’AUTRES CONTRATS

Le rebond le plus évident doit se faire vers la Protection Juridique Vie privée, la Garantie des Accidents de la Vie et l’assurance auto.

Avec Kaléa Formation