MGEN/Harmonie : Les rôles se répartissent

On connaissait déjà la gouvernance de l’UMG MGEN/Istya/Harmonie. Le regroupement se concrétise encore un peu plus avec des nominations à des postes définis comme stratégiques.

Un dossier va être déposé à l’ACPR et à l’Autorité de la concurrence pour une constitution du regroupement MGEN-Istya-Harmonie. Le 19 avril, MGEN et Harmonie avait esquissé les contours de l’UMG avec François Venturini comme directeur général à plein temps, Joseph Deniaud, candidat à la présidence du groupe, Thierry Beaudet, à la vice-présidence déléguée et Jean-Louis Davet, directeur général délégué, tout en restant directeur général du groupe MGEN.

La gouvernance définie, le futur groupe a identifié « huit domaines stratégiques et prioritaires », qui donnent lieu à huit nominations :

  • Développement multi-métiers (prévoyance, dépendance, épargne-retraite, épargne salariale, IARD et services bancaires) : Catherine Touvrey
  • Etudes stratégiques et affaires publiques (orientations stratégiques et plans d’action en découlant, politique d’influence) : Jérôme Saddier
  • Développement grand collectif (conventions collectives de branche, grands comptes, courtage et labellisation) : Jean-Louis Mercier
  • Développement des services innovants (services innovants en matière de prévention, de dépistage, d’assistance… ; développement de réseaux de professionnels de santé) : Isabelle Hebert
  • Finances et risques (finances et comptabilité du groupe, pilotage des fonctions actuarielles, gestion des risques et vérification de la conformité) : Isabelle Dreno
  • Secrétariat général (gestion des instances, animation de la vie mutualiste, questions juridiques et audit) : Romain Rouquette
  • Ressources humaines groupe (développement RH et relations sociales) : Franck Hertzberg
  • Communication groupe (interne et externe, plateforme et architecture de marque) : Jean-Yves Larour

Exceptés Catherine Touvrey et Jérôme Saddier qui restent par ailleurs directeurs généraux respectifs d’Harmonie Mutuelle et de la MNT, tous se consacreront exclusivement à leurs fonctions au sein de l’UMG.

Enfin, Eric Chenu, vice-président du groupe MGEN est candidat à la présidence de l’Union des SSAM. Philippe Cotta devrait en prendre la direction générale.