Médicament : La Mutualité Française salue 5 améliorations à la loi

La Mutualité Française salue 5 points d’amélioration sur la loi sur le contrôle des médicaments, apportés lors du débat au Parlement.

Alors que le Parlement a adopté la loi sur le contrôle des médicaments, la Mutualité Française, dans un communiqué, salue les points d’amélioration apportés pendant le débat. Des évolutions qui visent à « améliorer l’indépendance et la sécurité du système du médicament », selon elle.  

Les améliorations concernent la réévaluation tous les 5 ans des autorisations de mise sur le marché par l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM). La possibilité de copier l’apparence des médicaments, dans leur forme ou leur couleur, pour fabriquer un générique, est aussi saluée. La Mutualité Française soutient aussi la création d’une base de données publiques sur les maladies et leur traitement.

Autre point amélioré : les logiciels d’aide à la prescription et à la dispensation seront certifiés par la Haute Autorité de Santé d’ici 2015, ce qui facilitera la prescription en Dénomination commune internationale, c’est-à-dire le vrai nom du médicament. Enfin, la Mutualité Française est satisfaite de l’exclusion des représentants des industries de santé dans le Conseil d’administration de l’ANSM et « espère que les débats au Sénat permettront de poursuivre ces progrès dans l’intérêt des patients ».