Marché : Niveau de croissance de l’assurance française affaibli en 2010

Selon le tableau de bord de l’assurance publié chaque mois par la FFSA et le GEMA, le niveau de croissance de l’assurance française s’est atténué en 2010, avec moins de 4% contre 9% en 2009.

Le dernier tableau de bord de l’assurance indique que l’ensemble des cotisation en assurance-vie a connu une baisse de croissance en 2010 , à cause notamment d’un environnement défavorable (+4,5% contre +12,7% en 2009). L’accélération des prestations payées depuis mai a eu pour conséquence une collecte nette située au-dessus des 50Mds d’euros, mais avec niveau plus bas que celui de 2009 (+7% sur l’année, +11% sur les huit derniers mois).

Les cotisations maladie et accidents corporels (hors auto) progressent de près de 4% comme l’année précédente, et les provisions mathématiques vie sont en hausse de 6% sur un an, à 1.308Mds d’euros. Sur l’année 2010, l’actif des assureurs (en valeur de marché) a progressé de près de 6%. L’investissement des actifs des assureurs se fait majoritairement dans les entreprises (56% en actions, obligations d’entreprises et immobilier de bureaux) pour un montant de 940Mds d’euros.

Une sinistralité trop importante

Les assurances de biens et de responsabilité progressent quand à elle très peu en 2010 (+1,5%), la faute à une croissance économique modérée et une forte concurrence. Les évènements climatiques de 2010 (tempête Xynthia /1,48Md d’euros – Inondations du Var /610M d’euros) ont évidement pesé sur la sinistralité, comme en 2009.