Marché / France : Le nombre de banques et de mutuelles continue de baisser selon l’ACP

La baisse du nombre de banques et de mutuelles d’assurance s’est poursuivie en France en 2010, selon le rapport annuel de l’Autorité de contrôle prudentiel (ACP), publié mardi, ce qui confirme une tendance de long terme à la concentration de ces deux secteurs.

En 2010, on comptait en France 683 établissements de crédit, soit 23 de moins qu’un an plus tôt. Le nombre d’établissements s’est contracté de 17% depuis 2006 et de 34% depuis 2001.

Pour l’ACP, cette diminution est la conséquence de « l’adaptation des structures du système bancaire et financier français au contexte économique ». Le régulateur souligne notamment que cette contraction tient à des restructurations internes à certains groupes ainsi qu’à des prises de contrôle et absorptions.

Le mouvement de concentration est encore plus affirmé en assurance, dont l’ACP a également la charge. Si la population est relativement stable pour les compagnies d’assurance, les institutions de prévoyance et les réassureurs, le nombre des mutuelles s’est réduit de 15% en un an, passant de 844 à 719. « Le mouvement de fusion de mutuelles s’est poursuivi à un rythme élevé », relève l’ACP.

Pour elle, il est « motivé, selon les cas, par la recherche d’une taille plus élevée permettant une mutualisation des moyens dans un environnement concurrentiel fort, par le relèvement des seuils fixés pour la gestion du régime RSI (régime social des indépendants) ou par les évolutions réglementaires liées à (la réforme réglementaire dite) Solvabilité II ». Depuis 2006, le nombre de mutuelles pratiquant des opérations d’assurance (aussi appelées mutuelles livre II) s’est réduit de 40%.

Paris, 29 mars 2011 (AFP)