L’emploi et le secteur de l’assurance font bon ménage

Dans une enquête dévoilée en début de semaine par la FFSA ( Fédération française des sociétés d’assurances), en partenariat avec l’Observatoire de l’évolution des métiers de l’assurance, le secteur fait preuve de beaucoup de dynamisme en matière d’emploi. Avec un volume de recrutement record de plus de 14.000 personnes en 2008, les assureurs ne semblent pas connaître les effets de la crise. Que ce soit pour faciliter les jeunes des quartiers à trouver un emploi, que ce soit pour renforcer l’évolution professionnelle des femmes dans l’entreprise ou encore favoriser l’emploi des seniors, les compagnies d’assurance se sont engagées dans un accord signé de mixité / diversité (le 19 décembre 2008) afin de continuer sur cette lancée en terme d’embauche.

Avec un excellent bilan de l’année 2008 en matière de recrutement, les assureurs entendent bien continuer sur cette voie, c’est pourquoi le secteur évolue en proposant notamment de nouvelles filières pour les jeunes. De sections de diplômes spécialisés en assurance ont d’ailleurs vu le jour, mais c’est au niveau des contrats d’alternance, de professionnalisation ou encore sur l’apprentissage que les chiffres progressent positivement. Ainsi, ces secteurs représentent 13,1% des recrutements dans les sociétés d’assurance en 2008 (contre 5,7% en 2007).

En ce qui concerne les femmes, l’assurance est un domaine qui les séduit de plus en plus. La part de ces dernières est en constante augmentation puisqu’elles représentent aujourd’hui presque 60% des salariés du secteur. De plus, les cadres se féminisent aussi d’avantage avec une progression de 1600 postes pour ces dames cette même année, contre seulement 600 chez les hommes.

Pour les seniors, les compagnies d’assurances sont également très efficaces en matière d’emploi. La part des 55 ans et plus continue d’augmenter et représentait 13,6% de l’effectif total des employé en France en 2008. Grâce à l’arrêt des systèmes de préretraite et aux mesures en terme de maintien d’emploi des séniors, ces derniers devraient encore être plus nombreux dans les années à venir.

Le secteur de l’assurance connait donc un essor en terme de recrutements, mais les qualifications des salariés ne sont pas délaissées pour autant. En effet, les assureurs sont de plus en plus qualifiés, et pour preuve, le taux de cadres dans l’assurance est nettement supérieur à la moyenne nationale interprofessionnelle (40,9% contre environ 30%). Enfin, 75% des effectifs ont accès à la formation professionnelle, et avec 95.000 salariés qui ont suivi une ou plusieurs formations en 2008, le secteur de l’assurance à réellement de beaux jours devant lui en terme d’emploi et de nombreuses perspectives de carrière.