Le réassureur Munich Re salue le plan d’aide européen à la Grèce

Le patron du premier réassureur mondial, l’allemand Munich Re, a salué le plan européen d’aide à la Grèce, l’estimant indispensable pour le maintien de la stabilité de l’euro, dans la presse allemande de lundi.

« Le sauvetage de la Grèce était une décision absolument juste », affirme Nikolaus von Bomhard, dans le quotidien die Welt. « Si on veut maintenir la stabilité de l’euro comme monnaie commune, on ne pas passer outre », ajoute le patron du groupe qui a investi dans des obligations grecques pour environ dans 2Mds d’euros.

Pour lui, « une union monétaire nécessite plus qu’une monnaie commune (…). La politique économique doit être davantage harmonisée » pour empêcher à l’avenir d’autres cas similaires à celui de la Grèce, en proie à une grave crise budgétaire depuis plusieurs mois.

Athènes a demandé formellement vendredi l’activation d’un plan d’aide conjoint grâce auquel ses partenaires de la zone euro prêteraient deux tiers et le FMI un tiers d’une somme nécessaire pour combler le besoin de financement du pays.

Le ministre allemand des Finances Wolfgang Schäuble a affirmé dimanche dans le journal Bild am Sonntag que son pays, dont l’accord est indispensable pour déclencher le plan d’aide, avait « besoin de temps pour examiner la demande ».

Berlin, 25 avril 2010 (AFP)