Le contact entre Axa et Fondiaria-SAI est mis en doute

Nous reprenions hier une dépêche faisant état d’un possible contact entre Axa et l’assureur italien Fondiaria-SAI (article ici). L’information révélée mardi par le quotidien italien Il Giornale semblerait infondée, il n’y aurait eut aucun rapport entre les deux assureurs. Axa de son côté ne préfère pas s’exprimer sur la question.

Axa reste muet quand à son intérêt supposé pour Fondiaria-SAI évoqué en début de semaine. L’information non confirmée a eu le privilège de faire grimper en bourse l’action de l’assureur italien et sa filiale Milano Assicurazioni , mais Fondiaria-SAI n’a pas eu de contact avec son homologue français sur une possible offre d’achat de ce dernier. Dans la matinée, l’action Fondiaria-SAI gagnait 4,5% à 11,71 euros et Milano Assicurazioni 3,9% à 2,13 euros. Axa reculait de 0,18% à 16,99 euros. La capitalisation boursière de Fondiaria s’élève à environ 1,7 milliard d’euros.

Dans l’article de mardi, un analyste de Milan souligne qu’Axa souhaite se développer en Italie mais qu’il est peu probable que la famille Ligresti, qui contrôle Fondiaria-SAI via la holding Premafin, vende au prix actuel compte tenu de la perte qu’elle subirait. « Je ne suis au courant de rien. Cela relève de l’imagination du journaliste », a dit la source de Fondiaria au sujet de l’article d’Il Giornale. Il y a deux mois, une information similaire au sujet d’un intérêt de l’allemand Allianz avait déjà circulé, a-t-elle ajouté. « Il y aurait une moins-value chez Premafin si elle vendait sa participation dans Fondiaria-SAI et une moins-value chez Fondiaria-SAI si elle vendait sa particiaption dans Milano Assicurazioni », déclare l’analyste dans l’article.

Axa est déjà présent en Italie via une société commune dans l’assurance-vie avec Banca Monte dei Paschi di Siena. Toujours selon Il Giornale, la famille Ligresti serait plus ouverte à une vente de Milano Assicurazioni que de Fondiaria-SAI, même si Axa souhaite la totalité du groupe. Premafin détient 42% de Fondiaria-SAI qui détient elle-même 61% de Milano Assicurazioni.

Avec Reuters