La rentabilité des assureurs vie et non-vie ne va pas s’améliorer

En France, les compagnies d’assurance vie et non-vie ne connaitrons pas d’amélioration à court terme, selon une enquête de l’agence de notation financière Fitch. En effet, cette dernière maintient sa perspective négative sur le secteur.

Malgré un redémarrage de l’assurance vie depuis le début 2009, Fitch ajoute que cette hausse profite essentiellement aux contrats dits en euros, qui présentent une marge faible. La stabilisation des marchés financiers et la baisse des taux d’intérêt à court terme n’y changerons rien. La rentabilité est également en difficulté à cause des taux proposés par les assureurs vie, trop élevés pour favoriser le rebond de la collecte et faire face à un contexte de forte concurrence. Seule la baisse de ces taux et l’amélioration durable des marchés pourrontaméliorer la rentabilité et la solvabilité des assureurs vie.

En ce qui concerne l’assurance non-vie, “Fitch n’observe aucun potentiel d’amélioration de la rentabilité”, la faute notamment à la hausse de la fréquence et du coût moyen des sinistres début 2009. Pour finir, l’agence met aussi l’accent sur l’impact négatif de la crise économique sur le nombre des primes collectées.