La Macif repousse la proposition de participation dans Heuliez

Par un communiqué de presse, la Macif annonce ne pas retenir « la proposition de participation au capital d’Heuliez » faite par Ségolène Royal.

« Le groupe Macif espère que la société Heuliez trouvera très rapidement une solution financière pour aider l’entreprise à se rétablir et à sauvegarder ses emplois » commente Gérard Andreck, Président du groupe Macif dans un communiqué adressé ce jour.

Voilà qui ferme rapidement les spéculations sur l’arrivée d’une mutuelle dans le capital de l’équipementier automobile. De leurs côtés, la Maaf et la Maif, deux assureurs mutualistes également installés à Niort, n’ont pas voulu faire de commentaire sur ce dossier.

La Macif avait déjà confirmé avoir été approchée et souligne que « ce dossier a été consulté avec la plus grande attention par les instances du groupe Macif » qui nous a également confirmé ne pas être engagé de quelques manières que ce soit avec Heuliez par des participations industrielles.

Le dossier Heuliez a pris un tournant politique en vue des élections régionales en Poitou-Charente. Ségolène Royal, actuelle présidente de la région, est candidate à sa propre succession et doit faire face à la candidature de Dominique Bussereau, actuel secrétaire d’État aux Transports, pour le compte de l’UMP.

Dimanche, Mme Royal avait déclaré qu’une mutuelle niortaise participerait au capital d’Heuliez. 600 emplois sont concernés.

Comments are closed.