Justice : Un ex-agent général Generali aurait détourné près de 3,5 M d’euros

Un ancien agent d’assurances basé à Ardres, dans le Pas-de-Calais, a été mis en examen jeudi pour abus de confiance aggravé et faux et usage de faux, dans une affaire où les sommes détournées pourraient atteindre 3,5 millions d’euros, a-t-on appris samedi de source judiciaire.
   
L’homme dirigeait une agence de l’assureur italien Generali. Une enquête préliminaire avait été ouverte mi-juin à la suite du dépôt de plainte de deux clients.

L’assureur a été placé en garde à vue mardi avant d’être déféré devant un juge jeudi puis mis en examen, a expliqué le procureur de Saint-Omer Sébastien Piève, confirmant des informations de la presse locale. Il a été placé sous contrôle judiciaire avec notamment l’interdiction de rencontrer les victimes et de quitter la région Nord-Pas-de-Calais.

Il reconnaît avoir détourné quelques 2,5 millions d’euros mais les sommes pourraient se monter à 3,5 millions d’euros, selon le parquet. L’ancien agent d’assurances a expliqué avoir voulu maintenir à flot son agence.
Une “petite trentaine” de clients ont porté plainte mais l’agent a estimé le nombre de ses victimes à 69, a rapporté M. Piève. Les investigations étaient toujours en cours.

L’agent général d’assurances mis en cause avait été radié par Generali et l’agence était déjà fermée au jour du premier dépôt de plainte.

Avec AFP