Justice : AIG paie une amende 100M de dollars pour mettre fin à des poursuites

L’assureur américain AIG, nationalisé à 80%, et des sociétés affiliées d’assurance de rémunérations salariales ont accepté de payer une amende de 100 millions de dollars aux autorités de l’assurance pour avoir sous-évalué des primes.

L’amende intervient dans le cadre d’un accord à l’amiable pour mettre fin à une enquête sur des accusations de sous-évaluation de primes d’assurance déclarées au fisc des 50 Etats fédérés américains et de la capitale fédérale Washington, a indiqué mercredi Robert Pratter, responsable de l’autorité de l’assurance de Pennsylvanie (Est).

Selon les termes de l’accord de règlement à l’amiable, AIG va également payer environ 46,5 millions de dollars d’impôts et autres frais.

AIG devra par ailleurs publier d’ici le 1er mars des comptes financiers prenant en compte la réallocation d’environ 2,1 milliards de dollars de primes.

L’enquête a notamment établi qu’AIG n’avait pas respecté les lois encadrant la communication financière et avait mal attribué 2,12 milliards de dollars de primes d’assurance liées à des salaires, qui ont été présentées comme des primes de responsabilité automobile ou commerciale.

New York, 22 décembre 2010 (AFP)