International : AIG vend sa part dans MetLife pour 6,3Mds de dollars

L’assureur américain AIG a vendu sa part dans le capital de son concurrent MetLife pour 6,3Mds de dollars, somme qui va lui permettre de rembourser une grande partie de l’argent dû aux pouvoirs publics américains, a annoncé mercredi le Trésor des États-Unis.

Le groupe a désormais remboursé plus de 40% de ce qu’il doit au gouvernement américain, et réduit d’autant la participation de ce dernier dans son capital, initialement de 92%. AIG a vendu 146,8 millions d’actions ordinaires MetLife, représentant environ 14% de son capital, pour 43,25 dollars par action, selon un communiqué du Trésor.

L’opération représente un gain de 6,3Mds de dollars pour AIG, une somme « qui sera utilisée pour rembourser l’investissement des contribuables américains dans AIG », qui représente actuellement 18,2Mds de dollars, est-il précisé. Une fois cet argent perçu par le Trésor, « AIG aura remboursé plus de 40% » de l’argent dû au Trésor.

Le Trésor sortira progressivement du capital d’AIG

L’assureur, ex-numéro un mondial, a été sauvé de la faillite en septembre 2008 par les pouvoirs publics américains, qui l’ont quasi-nationalisé. Le Trésor avait augmenté en janvier dernier sa part dans le capital du groupe à 92%, aux termes d’un plan de restructuration de la dette et du capital, tout en prévoyant de de sortir du groupe au fil du temps.

« Nous sommes optimistes quant au fait que les contribuables vont récupérer chaque dollar investi dans AIG, ce qui pour beaucoup était inconcevable quand ces investissements ont été effectués », a commenté un responsable du Trésor, Tim Massad, cité dans le communiqué.

Une opération bouclée le 8 mars

AIG avait annoncé mardi soir avoir signé avec MetLife un accord supprimant la période de neuf mois pendant laquelle il devait converser sa participation, acquise en novembre contre la cession de sa filiale d’assurance-vie Alico. En ajoutant la vente de titres autres que les actions ordinaires, la vente représente 9,6Mds, a expliqué AIG dans un communiqué distinct. Les 3,3Mds non reversés au Trésor seront placés sur un dépôt destiné à MetLife, afin de compenser la rupture de l’accord qui liait les deux sociétés.

AIG a dit s’attendre à voir l’opération bouclée le 8 mars. MetLife, de son côté, a indiqué avoir procédé à l’émission de 68,6 millions d’actions ordinaires pour 2,97Mds de dollars, lui permettant de racheter à AIG près de 7 millions d’actions préférentielles détenues par AIG.

New York, 2 mars 2011 (AFP)