Indicateurs : Premier semestre plutôt calme pour les cat’ nat’

    Le montant des catastrophes naturelles a atteint 26Mds de dollars au premier semestre selon les chiffres de Munich Re, pour environ 12Mds de dommages assurés.

    Munich Re a recensé 450 catastrophes naturelles pour les six premiers mois de l’année 2012, mais les montants de pertes économiques restent « limités » à 12Mds d’euros.

    Ces dix dernières années, la moyenne des catastrophes naturelles du premier semestre s’établissait aux alentours de 75Mds de dollars rappelle également Munich Re, qui révèle un montant de pertes assurées de 19,5Mds de dollars, là encore au-dessus du chiffre 2012.

    Évidemment, 2012 n’a rien à voir avec 2011 et le séisme et le tsunami qui avaient frappé le Japon. L’an passé, le premier semestre s’était soldé par un coût global de 302Mds de dollars dont 82Mds à la charge des assureurs.

    Ce sont en réalité les tornades et les feux de forêts aux États-Unis qui ont pesé en 2012, avec une part de 61% du coût des sinistres et 85% des montants assurés. L’Europe n’a concentré que 16% du total et 10% des pertes assurables en ce début d’année, marquée par le tremblement de terre à Modène et la tempête Andrea.