Indicateurs : Le pouvoir d’achat des Français se maintient en 2009, l’épargne est la grande gagnante

Selon les chiffres publiés par l’Insee, le pouvoir d’achat des Français a légèrement progressé en 2009 de 1,6%, surtout grâce à une baisse des prix à la consommation (-0,6%). Dans ce contexte, les Français ont épargné plus, encouragés par des craintes sur leur avenir professionnel.

Les Français épargnent 16,2% de leurs revenus, soit une hausse de 0,8 point en 2009. Les bons chiffres de l’assurance vie, notamment, sont révélateurs de cette capacité d’épargne en hausse. Selon la FFSA, en 2009, l’assurance-vie a cru de 12%… Pour l’Institut, le calcul s’effectuant sur les frais prélevés sur les contrats d’épargne, la hausse est même de 16,8%.

Si le pouvoir d’achat des ménages s’est amélioré, c’est principalement du fait de la baisse des prix dans de nombreux secteurs. La dépense de consommation n’a pourtant pas grandement évolué, progressant de +0,6% (contre 0,5% en 2008).

Enfin, l’Insee note également que « les dépenses de santé des ménages, couvertes ou non par une assurance complémentaire, continuent de progresser à un rythme élevé (+ 4,4 % en volume) » montrant ainsi que les assureurs santé sont de plus en plus soumis à une tension sur les remboursements, mais que les Français vont chercher auprès d’eux une protection complémentaire importante.