Implantation : L’assureur belge Ageas abandonne le marché ukrainien

L’assureur belge Ageas, héritier du bancassureur belgo-néerlandais Fortis démantelé pendant la crise financière, a annoncé jeudi son départ du marché ukrainien.

Ageas va vendre ses activités d’assurance vie dans ce pays au fonds d’investissement américain Horizon Capital, selon son communiqué.

Les modalités financières de l’opération ne sont pas détaillées, mais Ageas espère la boucler au quatrième trimestre et estime qu’elle se soldera par “une perte limitée en capital”.

Le groupe était présent en Ukraine depuis 2007. “La vente de notre filiale ukrainienne s’inscrit dans notre politique de rationalisation de notre portefeuille”, a commenté un de ses dirigeants, Steven Braekeveldt, responsable pour l’Europe continentale.

Le bancassureur belgo-néerlandais Fortis, menacé de faillite à cause de la crise financière, avait été démantelé à l’automne 2008. L’Etat néerlandais a nationalisé les activités aux Pays-Bas, le français BNP Paribas a racheté la banque belge (devenue BNP Paribas Fortis) et seules les activités restantes d’assurance en Belgique et à l’international ont été conservées par Fortis Holding, rebaptisée depuis Ageas.

Cette dernière a décidé de se concentrer sur des activités atteignant une taille critique, rentables et apportant une contribution significative à son résultat net. Elle avait déjà annoncé dans ce cadre, il y a un an, son retrait du marché russe.

Bruxelles, 16 sept 2010 (AFP)