FISH INFO : Une nouvelle fédération dans l’assurance ?

Moins d’un an après la création de la FFA, une nouvelle fédération pourrait prochainement naître sous l’impulsion de quelques dirigeants mutualistes. News Assurances Pro et la Lettre de l’Assurance ont enquêté et sont allés à la pêche aux infos.

C’est hier, vendredi 31 mars, qu’ont été décidés les statuts de ce qui devrait devenir dans quelques mois une nouvelle fédération d’assureurs : la Fédération des Assurances et Mutuelles Indépendantes, Libres de Leurs Engagements (FAMILLE), selon des documents non définitifs que nous avons pu consulter.

Sur les conseils d’un patron de courtier grossiste qui avait mené la dissidence au sein de sa famille, le sujet avait été jalousement gardé. Mais quelques dirigeants du secteur viennent de rendre les conclusions du GOT, « un Groupe ouvert de travail », selon le président d’une mutuelle d’assurance. Un consultant, associé aux travaux, révèle le côté facétieux de l’appellation : « Nous avons proposé GOT comme la série Games of Thrones, parce que la volonté de ce groupe est bien de reprendre une partie du pouvoir ».

Les membres de cette future FAMILLE, tous dirigeants (directeur généraux, délégués généraux, présidents et présidents de fondation), ont planché sur cette nouvelle fédération avant tout parce qu’ils étaient déçus des décisions – ou du manque de décisions ? – de la FFA.

À bien y chercher, chacun semble motivé par des raisons diverses. « Ce n’est pas imaginable de continuer avec ce président, ma voix est unique, elle ne peut être portée par quelqu’un d’autre », défend par exemple ce PDG d’un réassureur français. « C’est exactement le problème », soutient un directeur général d’un groupe mutualiste, « nous sommes les spécialistes de certains marchés, et la fédération prend position à notre place. Comment voulez-vous qu’on fasse de l’arg… qu’on aide les assurés nous après ? »

Quelques voix s’élèvent également du code de la mutualité, où certains réaffirment « que si la fédération peut être présidé par un président de mutuelle, alors pourquoi pas moi ? »

Hormis ces cas un peu particuliers, le reste des membres tentent surtout d’exister, voire même « de redonner une voix aux mutuelles d’assurances », pour les plus optimistes. Alors pourquoi avoir invité un réassureur ? « Il est venu de lui-même, mais nous savons déjà qu’il ne restera pas et que la presse s’intéressera à nous au fur et à mesure de ses déclarations. C’est un peu notre communicant« , confie un poids lourd du secteur très fier de son coup.

En attendant la mise en place cette instance qui compte déjà 12 présidents, un séminaire de travail est prévu. Le 31 mars, un sujet restait à trancher : l’activité détente serait-elle chasse ou pêche? Ce 1er avril, la pêche avait une longueur d’avance. Mais un groupe divergent se formait déjà pour une activité chasse.

via GIPHY