Finance : Short liste de banques et d’assureurs français exposés à la dette grecque

Alors que le plan d’aide à la Grèce se finalise, divers assureurs et institutions financières révèlent leurs expositions à l’endettement du pays.

Crédit Agricole vient d’annoncer son exposition à la dette grecque. Le groupe révèle ainsi que la branche d’assurance (Crédit Agricole Assurances) était exposé à hauteur de 400M d’euros.
Toujours dans le secteur de la bancassurance, BNP Paribas a annoncé une exposition à la dette souveraine de 5Mds d’euros, qui ajoute dans un communiqué « Par ailleurs, indépendamment des risques de nature bancaire, l’exposition nette de BNP Paribas sur la Grèce du fait de ses activités d’assurance est négligeable. »

Natixis, filiale du groupe BPCE a de son côté révélé être exposée à hauteur de 882M d’euros en Grèce, quand sa maison-mère compte elle-même pour 2,1Mds d’euros d’actifs investis, sans pour autant distinguer la dette public de la dette privée. Toutefois, «Natixis Assurances a une exposition nette de la participation des assurés de 72 millions d’euros au risque grec » a précisé la banque.

Du côté des assureurs, si Axa révélait une exposition en baisse aux alentours de 500M d’euros, CNP Assurance, premier assureur-vie français, reconnaissait être exposé à hauteur de 113 millions d’euros à la dette publique grecque.

Si chacun fait ses comptes, il semblerait pourtant que le sauvetage de la Grèce n’entraîne pas réellement de problèmes pour tous ces placements.