Emploi : Deux salariés sur trois satisfaits de leur “bien-être au travail”

Près de deux salariés sur trois (64%) sont satisfaits de leur niveau de bien-être au travail, même si 45% considèrent qu’il s’est dégradé au cours des six derniers mois, selon un sondage Ipsos pour le quotidien La Tribune et le cabinet Bernard Julhiet Group.

64% des salariés jugent leur niveau de bien-être “satisfaisant” (58% “plutôt satisfaisant”, 6% “très satisfaisant”). A l’inverse, 36% le jugent insatisfaisant (30% “plutôt pas satisfaisant et 6% “pas du tout satisfaisant”).

Huit salariés sur dix se disent en particulier “satisfaits” du travail en équipe, 74% des moments de convivialité partagés sur le lieu de travail, 72% de la compréhension de leur rôle au sein de leur organisation.

Toutefois, 45% des salariés ont “le sentiment que leur niveau de bien-être au travail” s’est “un peu” (30%) ou “beaucoup détérioré”(15%) depuis les six  derniers mois, tempère l’étude. 29% déclarent que leur niveau de bien-être s’est amélioré, 25% qu’il n’a pas changé.

Interrogés sur leur “niveau de stress” dans leur vie professionnelle au quotidien, 53% des salariés l’ont jugé “plutôt élevé” et même 9% “très élevé”, soit un total de 62%.

Dans les entreprises où des mesures ont été prises pour lutter contre le stress au travail, la proportion de salariés satisfaits de leur niveau de bien-être est nettement supérieure (86% contre 64% dans l’ensemble) et leur  niveau de stress est sensiblement plus faible (46% contre 62%).

Cependant, un an après le plan d’urgence sur les risques psychosociaux mis en place par le ministère du Travail, seuls 21% des personnes interrogés ont le sentiment que leur entreprise en fait plus pour lutter contre le stress, observe l’étude. Près de huit salariés sur dix (78%) pensent le contraire.

Ce sondage a été réalisé auprès d’un échantillon représentatif de 1.007 salariés âgés de 15 ans et plus (méthode des quotas), par internet du 12 au 19 octobre.

Avec AFP