Edito : 5 à 7 bonnes résolutions pour l’assurance en 2011

Très bonne année à toutes et à tous !
News Assurances vous souhaite la réussite de vos projets, et la santé, surtout. La dépendance, aussi. Une météo clémente, des taux à moyen et long terme qui remontent, des taxes qui baissent, des clients plus prudents, des synergies avérées entre tous les canaux de distribution, de la rentabilité, de la croissance…

Les papiers « stars » sur internet sont ceux qui donnent, en quelques points, la recette de la réussite.
« 10 façons de référencer son site », « 5 points clefs pour exister sur Facebook », « 7 méthodes pour améliorer son e-réputation ».

Un peu de cette manière, nous nous lançons donc dans le conseil en points. Entre 5 et 7 points, difficile de savoir pour autant si la réussite sera à la clef, mais ce sont des pistes.

1 – Vivez heureux, vivez moins cachez !
L’assurance souffre d’un désamour de la part de la population et donc, des clients ou prospects.
En laissant pendant trop longtemps la parole aux banques et aux autres institutions, l’assurance ne s’est pas défendue quand il le fallait, et quand la communication vers le public se résume à des problèmes d’indemnisation après tempêtes ou à la hausse des tarifs, la tâche devient ardue.

2 – Développez votre réseau
Agents, courtiers, internet voici les trois principaux réseaux de distribution qui ont fait et font encore leur preuve dans l’assurance. 2011 sera l’année DES réseaux et de leur interaction.
Parallèlement, la société a su construire d’autres réseaux, qu’internet a grandement facilité. Les réseaux sociaux, les réseaux communautaires notamment ont pris une grande place et vous êtes nombreux à exister sur Facebook et même Twitter pour certains. Reste que ce public peut être capté, a besoin de s’assurer et pourrait redorer le blason des assureurs parfois mal vus.

3 – Ne soyez pas dépendants
Voilà bien LE sujet phare de cette nouvelle année. La dépendance, dont la consultation a été officiellement lancée avec la nouvelle année, devrait rythmer les prochains mois.
Trouver le bon modèle, se faire entendre des pouvoirs publics, “marketer” les produits, se différencier, conquérir des clients, bref, un travail supplémentaire pour les services, puis pour la distribution.

4 – Appliquez-vous
Smartphones et tablettes préparent la nouvelle ère numérique ! Certes, équipez ses réseaux de distributions de ces technologies est une bonne chose (cf point 2) et développez des applications n’est pas moins productif (cf points 1 et 2).
Il faudra tout de même passer le cap de la géolocalisation d’un garage, de la photo envoyée à la plateforme de gestion de sinistre ou du rappel du code de la route pour arriver à donner plus de profondeur aux applications. Les assurés comme les assureurs attendent beaucoup de la technologie. Se l’approprier complètement sera un défi de l’année.

5 – Protégez-vous
La clémence de la météo, voici un des voeux qui a sans doute été formulé par le secteur tout entier, à l’unisson. Si 2011 pouvait être une année calme au niveau météorologique, sans grosse tempête ou orages de grêle, sans inondations intempestives ni tremblement de terre, sans raz de marée ni nuages de poussière, l’assurance s’en porterait sûrement bien mieux.

6 – Osez !
Ce dernier point résume à lui seul le reste de cet édito. Osez l’innovation, osez les produits que personne n’a sorti, osez la banque, osez les filiales dans les pays exotiques, osez changer de méthodes de travail, osez la restructuration des offres en profondeur et non le simple coup de pinceau marketing, osez la campagne de pub qui reste dans les mémoires parce qu’elle est drôle et non pas celle qui reste parce qu’elle est matraquée, osez assurer l’inassurable, osez faire front contre les pouvoirs publics, osez News Assurances. Car nous de notre côté, nous osons.