Coface : L’assureur pourrait intégrer la BPI

L’Inspecteur des finances, Bruno Parent, a remis hier un rapport à Pierre Moscovici, Ministre des finances, concernant la création de la Banque publique d’investissement. Promesse phare de la campagne présidentielle de François Hollande, la BPI est aujourd’hui un des projets de son gouvernement.

Parmi les recommandations de Bruno Parent, la Coface devrait entrer dans un second temps au capital de cet établissement public bancaire dont le but premier sera d’aider les PME.

L’assureur devrait se positionner sur un créneau international, au même titre qu’Ubifrance qui soutient les entreprises françaises à l’étranger. Une information confirmée par Bercy via un communiqué : « Dans une seconde étape, la Banque publique d’investissement pourrait intégrer des fonctions de soutien à l’export. »

Le but de la BPI est de créer, dans un premier temps, des guichets uniques régionaux accessibles aux PME et TPE afin de leur faciliter l’accès aux financements.

Le projet final devrait être émis en octobre et pourrait se présenter sous forme d’une holding, coiffant OSEO, CDC Entreprises, filiale de la Caisse des Dépôts et le Fonds stratégique d’investissement (FSI).

Le débat reste entier à propos de l’entrée au capital de la BPI, l’Etat ne souhaitant pas céder le contrôle aux régions.