Cessions : Nouvelle tentative de la Fed de New York pour se débarrasser de milliards d’ex-actifs d’AIG

La Réserve fédérale américaine (Fed) de New York fait une nouvelle tentative pour céder plusieurs milliards de dollars d’anciens actifs d’AIG hérités de son sauvetage controversé de l’assureur américain, rapporte le Financial Times vendredi, citant des sources proches du dossier.

L’antenne new-yorkaise de la Fed a été approchée pour environ un tiers des 20,5 milliards de dollars d’obligations adossées à des hypothèques immobilières à risque qu’elle détient dans le fonds Maiden Lane II mis en place pour acquérir des actifs “toxiques” d’AIG, selon le quotidien financier.

En avril 2011, la Fed avait refusé la proposition faite par AIG de lui racheter pour 15,7 milliards de dollars les titres rassemblés dans Maiden Lane II, préférant passer par des enchères.

Mais les espoirs de récupérer une meilleure mise avaient été douchés en juin par des offres décevantes, avec moins de la moitié des obligations recevant des offres satisfaisantes, poussant la Fed à suspendre le processus.

AIG avait été sauvé de la faillite en septembre 2008 grâce à un prêt de la banque centrale, qui avait dû être complété par d’autres interventions des pouvoirs publics. La stabilisation du groupe a mobilisé au total environ 180 milliards de dollars de fonds publics.

Le gouvernement américain, toujours actionnaire d’AIG, avait indiqué en novembre qu’il devait encore récupérer 50 milliards de dollars sur les sommes qu’il a consacrées au sauvetage de la société.