Cession : Aviva vend sa filiale RAC pour 1Md de livres

Aviva

L’assureur britannique Aviva a annoncé jeudi la cession de sa filiale RAC spécialisée dans l’assurance et le dépannage automobile au fonds d’investissement américain Carlyle pour 1Md de livres, soit environ 1,12Md d’euros.

L’opération devrait être bouclée à la fin du troisième trimestre, a précisé Aviva dans un communiqué. Cette somme représente un peu moins que le montant déboursé en 2005 par Aviva pour acquérir RAC, qui s’élevait à 1,1Md de livres. Mais l’assureur britannique avait revendu entretemps depuis plusieurs pans de l’assureur auto, dont la filiale française (RAC France) et celle de réparation de pare-brises Auto Windscreens, qui lui avaient rapporté environ 500M de livres.

Aviva, qui avait été confronté l’an dernier à des appels à abandonner son modèle d’activité dit « composite », mêlant assurance de dommages (comme les assurances auto ou habitation) et l’assurance-vie, épargne et retraite, a souligné que cette transaction correspondait à sa stratégie visant à se concentrer sur des marchés prioritaires.

« La vente de RAC est une nouvelle étape importante pour Aviva et va débloquer une valeur importante pour nos actionnaires », a souligné le directeur général du groupe, Andrew Moss, cité dans le communiqué. Dans le cadre de cette même stratégie, l’assureur britannique a annoncé en avril la cession partielle de sa participation dans l’assureur néerlandais Delta Lloyd, pour près de 400M de livres.

Aviva est le deuxième assureur britannique par la capitalisation boursière, derrière son grand rival Prudential, et se présente comme le numéro six mondial, avec plus de 53 millions de clients. RAC (émanation du Royal Automobile Club fondé en 1897, le pendant anglais de l’Automobile Club de France) compte plus de 7 millions de clients au Royaume-Uni.

Londres, 23 juin 2011 (AFP)