Catastrophes naturelles : L’impact de Sandy se monte 1,3 Md de dollars dans les comptes d’AIG

L’assureur américain AIG a annoncé qu’il estimait à environ 1,3 milliard de dollars ses pertes après impôts liées à l’ouragan Sandy, net de recouvrements de réassurance.

Avant impôts, cela représente une perte de 2,0 milliards de dollars, ajoute l’assureur, précisant qu’il s’agit d’une évaluation préliminaire.

AIG va donc faire une contribution de 1,0 milliard de dollars à sa filiale d’assurance dommage. “Vu la complexité des facteurs contribuant à ces pertes, il n’y a aucune certitude que les pertes finales d’AIG liées à la tempête ne différent pas de cette estimation préliminaire, peut-être même de manière substantielle”, précise AIG dans son communiqué.

Les pertes liées à Sandy seront prises en compte dans les résultats du quatrième trimestre du groupe.

Le 2 novembre, trois jours après le passage de l’ouragan le plus dévastateur aux Etats-Unis depuis Katrina, les dirigeants d’AIG avaient estimé lors d’une conférence téléphonique que Sandy ne devrait pas représenter “un énorme problème financier” pour le groupe.

L’assureur concurrent Travelers a de son côté annoncé mercredi que Sandy devrait lui coûter environ 650 millions de dollars après impôts et recouvrements de réassurance, d’après une estimation préliminaire.

Selon la société de modélisation Eqecat, les dégâts causés par Sandy devraient s’élever entre 30 et 50 milliards de dollars et les dégâts assurés entre 10 et 20 milliards.
La société concurrente AIR Worldwide chiffre à entre 16 et 22 milliards de dollars les dégâts assurés causés par Sandy.

Le président Barack Obama va demander au Congrès une rallonge budgétaire de plus de 60 milliards de dollars en faveur des régions du nord-est des Etats-Unis dévastées fin octobre par la tempête.

Avec AFP