Cat’ Nat’ / Ouragan : Irène pourrait coûter entre 1,5 et 3Mds de dollars aux assureurs

0

Outre les 18 morts qu’il a provoquées, l’ouragan Irène devrait coûter environ 7Mds de dollars, dont 1,5 à 3Mds aux assureurs.

Le montant a été revu à la baisse. Selon la société de gestion du risque Eqecat, les dommages causés par Irène aux Etats-Unis pourraient coûter entre 5 et 7 Mds de dollars. 

Le montant couvert par les assurances pour rembourser les dommages aux habitations, aux véhicules et aux entreprises, pourrait tenir dans une fourchette comprise entre 1,5 et 3Mds de dollars.

Plus précisément, ces pertes couvertes par les assureurs pourraient s’élever à un coût compris entre 200 et 400M de dollars pour la Caroline du Nord et la Caroline du Sud.

Une analyse partagée

Selon une autre société d’experts, Kinetic Analysis, les dégâts pourraient coûter entre 6 et 10Mds de dollars, plus probablement 7Mds. Les autorités fédérales n’ont pas encore donné leurs chiffres.

Les analystes de Morgan Stanley confirment des pertes estimées à moins de 10Mds de dollars. « Les pertes économiques représentent habituellement le double du montant des pertes assurées », précisent-ils dans une note relayée par l’AFP.  

« Certains pourraient considérer que c’est ‘moins que prévu’ mais Irene va sans doute se positionner parmi les dix ouragans les plus  onéreux pour les Etats-Unis et parmi les 20 les plus onéreux » en dollars constants, ont-ils ajouté.

Le budget cat’ nat’ épuisé

Au total, Irène a entraîné l’évacuation de près de 2M de personnes. L’Etat du Vermont, situé dans les terres au nord-est des Etats-Unis, a été déclaré zone sinistrée après l’inondation d’une centaine de routes.

La tempête, reléguée au niveau de cyclone post-tropical, parcourt lundi l’Est du Canada. Deux personnes sont déjà portées disparues au Québec et dans le Vermont.

Irène s’ajoute aux 355 événements climatiques du premier semestre 2011. L’agence de notation des compagnies d’assurances AM Best déclarait ce week-end que « le budget pour les pertes liées aux catastrophes est déjà épuisé ».

Selon Munich Re, 265Mds de dommages ont été enregistrés au premier semestre, un record. « L’ouragan Irene et l’éventualité d’une saison d’ouragans particulièrement active vont mettre la pression sur les marchés américains des assurances et de la réassurance », continue AM Best, citée par Les Echos.