Assurance vie : Un marché dominé par les bancassureurs en 2014

INFOGRAPHIES – L’ACPR a livré son étude sur les taux de revalorisation des contrats individuels d’assurance vie en 2014. Elle confirme une baisse de la rémunération et une domination des bancassureurs dans la distribution des contrats individuels.

La tendance baissière des taux de rémunération des fonds euros se poursuit selon l’étude de l’ACPR. De 4,1% en 2007, il s’est établit à 2,54% en moyenne en 2014. La raison principale est “la contraction des taux obligataires. Les taux longs sur obligations souveraines françaises ont atteint des niveaux historiquement bas en 2014 à hauteur de 1,66 % en moyenne annuelle (contre 2,21 % en 2013). Ce niveau a pesé sur les rendements des actifs des assureurs et par conséquence sur les taux de revalorisation servis aux assurés“, note l’autorité de régulation.

Ce taux représente 28Mds d’euros versés au titre de la rémunération des fonds euros en 2014. L’ACPR note toutefois que tout le marché ne suit pas la tendance à la baisse. Certains contrats ont maintenu ou augmenté le taux servi en 2014.

Sur ce marché de l’assurance vie, les bancassureurs (y compris CNP Assurances) se taillent la part du lion avec 61,2% des provisions mathématiques. Suivent les autres entreprises d’assurance (37,2%). Les mutuelles et les institutions restent marginales. Les contrats des bancassureurs ne sont pourtant pas les plus rémunérateurs du marché. Ce sont même ceux qui affichent le plus fort recul en termes de taux servis entre 2013 et 2014

Découvrez ci-dessous l’intégralité de l’étude menée par l’ACPR.