Assurance-vie : L’Afer surprend le marché avec un taux de 3,45% en légère hausse

L’Afer servira un taux de 3,45% à ses adhérents au titre de l’année 2012. Un taux en très légère hausse malgré un environnement compliqué.

L’Afer, principale association d’épargnants qui distribue des produits Aviva, annonce un taux de rendements de 3,45% au titre de l’année 2012. Un taux en hausse par rapport au taux de 2011 de 3,43%, bien loin des rendements annoncés ces dernières semaines par les différents assureurs qui fluctuent autour des 3%.

Derrière ce taux se cache une année 2012 contrastée pour l’association, qui reste l’un des poids lourds de l’assurance-vie en France. Avec 711.065 adhérents fin 2012, en progression de 6.000 selon l’association malgré 9.000 départs, l’Afer pèse dans le paysage de l’assurance-vie, et affiche un taux de rachat inférieur à 4,50% contre 7% au marché.

La collecte brute de l’Afer a néanmoins souffert, en plafonnant à 1,6Md d’euros l’an passé. En 2011, celle-ci avait été de 1,9Md. En 2010, elle était de 3Mds, l’Afer sortant donc du rythme d’une baisse de collecte forte. Toutefois, la décollecte nette a été de 1Md d’euros en 2012, c’est à dire un peu plus qu’en 2011. Elle était alors de 900M d’euros. Malgré tout, grâce aux performances des placements, l’encours progresse très légèrement à 45,2Mds d’euros contre 45Mds, répartis en 40Mds pour le fonds euros et 5Mds pour les unités de compte.

Ce sont d’ailleurs les unités de compte qui restent l’événement majeur de 2012 pour l’association. La part d’UC ne cesse d’augmenter, tandis que de nouveaux produits font leur apparition. Afer Sfer, la principale UC de l’association a progressé de 19,58% en 2012. Le lancement d’Aferimmo, qui a réussi une collecte de 137M d’euros, a même conduit à une fermeture de la souscription en raison du succès rencontré.

Enfin, la vie de l’association ne saurait être séparée de celle de son assureur. Gérard Bekerman a ainsi parlé de « tradition de dialogue » avec les différents directeur généraux passés chez Aviva France ces dernières années. Pas de problème donc à l’arrivée de Nicolas Schimel, remplaçant de Philippe Maso y Guell Rivet, après avoir suppléé Jean-Pierre Menenteau en 2010-2011…