Assurance-vie : Bernard Spitz, favorable aux contrats “Euro-croissance”

Bernard Spitz, le président de la FFSA, s’est dit favorable à la mise en place du contrat d’assurance-vie “Euro-croissance”.

Il y a quelques semaines, le rapport Berger-Lefebvre sur l’avenir de l’assurance-vie qui visait à réorienter l’épargne vers les entreprises proposait d’instaurer un contrat dit “Euro-croissance”. Bernard Spitz, le président de la FFSA, qui ne s’était pas encore exprimé sur le sujet, s’est dit favorable à ce nouveau contrat dans un entretien sur le site internet de La Tribune. “C’est une réponse pertinente à l’équation posée par le président de la République. Cela sera triplement gagnant: pour les assurés, qui auront de meilleurs rendements sans prendre plus de risques, pour les assureurs qui auront plus de visibilité sur leur gestion, et pour l’économie qui sera mieux financée“.

Il n’est en revanche pas favorable à la proposition de conditionner à la souscription de contrats “Euro-croissance” le maintien d’une fiscalité avantageuse sur les contrats de plus de 500.000 euros. Cette mesure reviendrait selon lui à créer “une assurance-vie à deux vitesses”. Le contrat “Euro-Croissance” n’offrirait la garantie du capital investi qu’à son terme mais permettrait d’obtenir des rendements supérieurs à ceux des contrats en euros, à capital garanti à tout moment.

(avec AFP)