Assurance / Dette Grecque : L’exposition nette de Covéa est de 520M d’euros

L’exposition nette à la dette de l’Etat grec de la Sgam (société de groupe d’assurance mutuelle) Covéa, entité qui réunit les assureurs mutualistes MMA, Maaf et GMF, atteint 520M d’euros, a indiqué mercredi la directrice générale déléguée, Sophie Beuvaden.

Covéa, dont les actifs sous gestion se montent à 71Mds d’euros, n’est exposé qu’à la dette de l’Etat grec et pas au secteur privé, a précisé Mme Beuvaden, qui est en charge des finances au sein de Covéa, lors d’une conférence de presse.

L’exposition brute se monte à 1,035Md d’euros. Interrogée sur les scénarios actuellement à l’étude pour impliquer les créanciers privés dans le cadre d’un nouveau plan de soutien à la Grèce, Mme Beuvaden a estimé que « si la Grèce devait s’engager dans un processus de +reprofilage+, restructuration ou +rollover+, cela voudrait dire événement de crédit et le risque d’extension du problème serait beaucoup plus large que la simple Grèce ».

Les autorités européennes cherchent précisément à éviter de déclencher un « événement de crédit » qui aurait, entre autre, pour conséquence probable des abaissements de notation de la part des agences de notation et le paiement des contrats d’assurance sur la dette (CDS). Dans le même temps, Mme Beuvaden a exprimé le souhait qu’à l’instar de Covéa, « il y en (ait) d’autres (parmi les créanciers privés) qui imagineront que laisser tomber la Grèce aurait des conséquences dramatiques ».

PARIS, 22 juin 2011 (AFP)