Allemagne : Talanx renonce à son introduction en Bourse, les valorisations en cause

Le troisième assureur allemand Talanx, maison-mère du réassureur Hannover Re, a annoncé mercredi renoncer à s’introduire en Bourse, seulement dix jours après avoir dévoilé ses projets, car il trouve les valorisations faites par les investisseurs, insuffisantes.

“Le retour des investisseurs sur la valorisation de l’entreprise diffère considérablement des estimations de Talanx (…) sur une valeur jugée convenable de l’action”, explique le groupe, dans un communiqué.

Début septembre, Talanx avait estimé être “on ne peut mieux préparé” pour s’introduire en Bourse à l’automne “si la conjoncture continue à rester stable”. C’était la première fois que le groupe énonçait un calendrier aussi précis pour cette introduction en Bourse (IPO) envisagée de longue date mais il n’avait pas communiqué sur le montant qu’il souhaitait lever.

“Nous sommes naturellement très déçus. (…) Nous avons toujours dit, que nous ne nous mettrions pas nos actions sur le marché à n’importe quel prix”, a réagi, cité dans le communiqué, le patron de Talanx, Herbert Haas. Il a estimé que le groupe pouvait poursuivre sa stratégie sans s’introduire en Bourse.

Présent dans 150 pays, Talanx est le troisième assureur allemand et le onzième assureur européen, assure-t-il, avec des entrées de primes de 23,7 milliards d’euros environ en 2011.
Il est présent dans l’assurance industrielle, dans l’assurance des particuliers et des entreprises ainsi que dans la réassurance à travers Hannover Re, qui est lui déjà coté sur le MDax.

Avec AFP