Acquisition : Berkshire Hathaway réitère son offre pour Transatlantic

La compagnie de réassurance Transatlantic, qui avait renoncé vendredi à fusionner avec son concurrent Allied World, a annoncé lundi que National Indemnity, filiale de Berkshire Hathaway, avait réitéré une offre déjà présentée et rejetée le mois dernier.

La situation n’a pas changé et « aucune nouvelle discussion n’est prévue pour le moment », a fait valoir Transatlantic, qui a signalé que National Indemnity avait indiqué que son offre expirerait lundi et ne serait pas renouvelée.

« National Indemnity n’a pas revalorisé son offre opportuniste à 52 dollars par action ni exprimé d’intérêt pour la conduite d’un audit ou l’ouverture de discussions qui pourraient déboucher sur une offre plus élevée », a précisé Transatlantic, qui estime pour sa part valoir entre 69 et 70 dollars par action.

L’offre de National Indemnity valorise Transatlantic à 3,24Mds de dollars en numéraire. Celle d’Allied World, en numéraire et en actions, s’élevait à 2,94Mds de dollars, au cours de jeudi soir, et une autre, avancée en juillet par le bermudien Validus mais également rejetée par Transatlantic, à 3,01Mds, également en numéraire et en actions.

L’action Transatlantic cédait 0,55% à 48,50 dollars dans les échanges avant l’ouverture de la Bourse de New York.