Vie : La MACSF poursuit son orientation de l’épargne vers la retraite en 2012

Avec un chiffre d’affaires en baisse de 1% par rapport à 2010, la MACSF estime ses performances satisfaisantes et poursuit son orientation de l’épargne vers la retraite a t-elle annoncé lors d’une conférence de presse.

Avec un chiffre d’affaires de 1,565Mds d’euros en baisse de 1% par rapport à l’année précédente, la MACSF s’est dite satisfaite de ses performances 2011 notamment portées par l’assurance-vie. Si les souscriptions au RES, son contrat assurance-vie phare, ont diminué de près de 12%, le nombre d’affaires nouvelles pour le contrat épargne est en progression, passé de 315 à 338.000 contrats avec un solde net de 800M d’euros.

Côté investissement, la MACSF épargne retraite a choisi de privilégier les obligations corporate et bancaires à 75%, d’alléger l’exposition aux pays périphériques européens, l’investissement à la Grèce, l’Espagne, l’Italie, le Portugal et l’Irlande représentant 4,29% de l’actif total.

Pour l’année à venir, la MACSF s’oriente vers des investissements à courte durée, inférieure à 5 ans, et vers des pays « core », c’est-à-dire non périphériques de l’Europe. 15% de l’allocation d’actifs sont maintenus en obligations convertibles.

Pour les perspectives 2012, la MACSF poursuit sa stratégie déjà mise en place en 2011 qui privilégie les UC par rapport aux euros et de s’orienter de l’épargne vers la retraite par des produits simples. Des rachats partiels sont programmés.

Des ambitions qui passent par le conseil juridique et fiscal et la possibilité de gestion par Internet. « 2011 aurait pu être une année plus compliquée en fiscalité mais continue de laisser des opportunités en matière patrimoniale vers lesquelles nous allons nous orienter par le conseil » a déclaré Aymeric Oudin, directeur général délégué épargne retraite.