Vente : AIG se débarasse enfin d’ILFC

    Les actionnaires de la société néerlandaise de location d’avions AerCap ont approuvé jeudi le rachat pour 5,4Mds de dollars de son concurrent ILFC, filiale dont l’assureur AIG a finalement réussi à se défaire après quatre années passées à tenter de la vendre.

    “Les actionnaires ont approuvé l’acquisition (…) d’International Lease Finance Corporation lors d’une Assemblée générale extraordinaire”, a annoncé AerCap dans un communiqué.

    Avec près de 1.000 appareils dans sa flotte, ILFC était déjà le numéro un mondial du crédit bail aéronautique. La société qui va naître de son rapprochement avec AerCap, qui compte 373 avions, va renforcer encore cette position.

    La transaction, qui devrait être finalisée au cours du second trimestre de l’année, doit encore recevoir l’approbation des autorités compétentes, a souligné AerCap. L’assureur AIG avait annoncé le 16 décembre la cession de la société de location-vente d’avions ILFC pour 5,4Mds de dollars (environ 4Mds d’euros).

    AerCap doit verser 3Mds de dollars en numéraire à AIG et complètera la somme due avec 97,5M de ses propres actions, ce qui confèrera à l’assureur américain 46% du capital du futur numéro un mondial du crédit-bail aéronautique.

    AIG a essayé durant quatre ans de se séparer d’ILFC, considéré comme un actif non stratégique, alternant entre projets d’introduction en Bourse et de cession. Sa volonté de désengagement a longtemps pâti d’une valorisation élevée des avions d’ILFC, qui a déjà entraîné de lourdes dépréciations de près de 5Mds de dollars au total.