USA / Cession : MetLife envisage de vendre son activité bancaire

L’assureur américain MetLife a annoncé jeudi 21 juillet qu’il envisageait de vendre MetLife Bank, une filiale gérant des comptes d’épargne, certificats de dépôts et comptes de placements monétaires.

 Cette vente permettrait à l’assureur d’échapper aux dispositions réglementaires conçues pour les banques américaines dans le cadre de loi de réforme du système financier.

« MetLife Bank a représenté juste 2% des bénéfices d’exploitation de MetLife au premier trimestre 2011, et nous pensons qu’il ne faut pas que l’énorme majorité de nos activités soit régie par des régulations écrites pour les établissements bancaires », a expliqué le directeur général de MetLife Steven Kandarian, cité dans un communiqué.

« Dans un marché mondial de l’assurance très concurrentiel, il est impératif que MetLife puisse fonctionner sur le même plan que les autres compagnies d’assurance », a-t-il ajouté.

L’assureur prévoit toutefois de continuer à fournir des prêts pour l’immobilier résidentiel à travers sa filiale MetLife Home Loans, lancée en 2008 à la suite de la reprise d’une activité de viager d’Everbank et de certains actifs de la First Tennessee Bank.

MetLife Bank, qui a débuté ses activités en 2011, disposait au 31 mars de 15,6Mds de dollars d’actifs, dont 9,3Mds de dollars de dépôts. MetLife n’a pas précisé quel prix de vente il comptait obtenir.

 New York, 21 juillet 2011, AFP