USA / Diversification : MetLife arrête les prêts immobiliers

L’assureur américain MetLife a annoncé mardi qu’il arrêtait les prêts immobiliers aux particuliers, une activité relativement marginale pour lui.

Le groupe « n’acceptera plus de nouvelles demandes de prêt immobiliers » à compter de mercredi mais « continuera à offrir ses services à ses emprunteurs actuels » et « honorera ses engagements pour les prêts en cours d’examen », a-t-il indiqué dans un communiqué.

L’arrêt de cette activité devrait lui coûter 90 à 110 millions de dollars, « sans conséquences prévues sur les bénéfices ».
« L’ensemble des activités de banque de détail de MetLife, y compris les prêts immobiliers, représentait moins de 2% des bénéfices opérationnels », a rappelé l’assureur.

MetLife a vendu en décembre ses activités de dépôts bancaires (y compris les certificats de dépôt et comptes de placement monétaires) à GE Capital pour 7,5 milliards de dollars.

Pour autant, les prêts immobiliers pourraient valoir à MetLife une amende pour ses négligences dans des affaires de saisies irrégulières. Le groupe fait partie des 14 institutions financières pour lesquelles la banque centrale (Fed) prépare des sanctions pécuniaires.
Il poursuit en revanche son activité d’hypothèque inversée, une forme de prêt viager pour les propriétaires immobiliers de plus de 62 ans aux Etats-Unis.

New York, 10 janvier 2012 (AFP)