USA / Acteurs : AIG a remboursé 2,15Mds de dollars de plus au Trésor

0

L’assureur américain AIG, sauvé de la faillite par l’intervention des pouvoirs publics fin 2008, a remboursé 2,15Mds de dollars supplémentaires au Trésor des Etats-Unis, ont annoncé jeudi les deux parties concernées par la transaction.

Le département du Trésor a indiqué dans un communiqué que l’argent était provenu des recettes de la vente de la filiale taïwanaise d’assurance-vie d’AIG, Nan Shan Life. Le texte précise que les 2,15Mds de dollars ont permis à l’assureur de racheter une participation du ministère d’un montant équivalent dans une autre filiale du groupe, AIA Aurora, dont le Trésor reste encore actionnaire. La participation que conserve le Trésor est détenue par une structure d’accueil dont la valeur de liquidation est évaluée actuellement à « environ 9,3Mds de dollars », a indiqué AIG dans un communiqué.

Le Trésor ajoute qu’il doit encore récupérer 51Mds de dollars pour sortir gagnant de son investissement dans AIG. Il espère récupérer cette somme grâce à ce que l’assureur doit encore lui régler en numéraire pour solder la participation de l’Etat dans AIA Aurora, et en vendant progressivement sa participation de 77% dans le capital d’AIG.

Si tout devait être réglé aujourd’hui, le Trésor sortirait de cette aventure avec une perte comptable de 8,7Mds de dollars, car la vente de ses 1,455 milliard d’actions AIG ne lui rapporteraient que 33Mds de dollars au cours de clôture du jour (22,70 dollars). Symbole des excès de la finance ayant mené à la crise, AIG avait été sauvé d’une probable faillite en septembre 2008 grâce à un prêt de la banque centrale (Fed), qui avait dû être complété par d’autres interventions des pouvoirs publics dans les mois suivants. La stabilisation du groupe a mobilisé au total plus de 180Mds de dollars de fonds publics.

Jeudi soir, AIG devait encore 18,8Mds de dollars à la Fed, mais il ne devrait pas rembourser intégralement cette somme, la banque centrale ayant entrepris au printemps de récupérer une partie des montants que l’assureur lui doit en cédant au fil de l’eau les titres financiers que celui-ci lui a apportés en garantie des prêts qu’elle lui a consentis. Si elle vendait tout aujourd’hui, la Fed pourrait dégager une plus-value d’environ 13Mds de dollars, selon les informations publiées dans son compte de bilan hebdomadaire.

Washington, 18 août 2011 (AFP)